Rencontre avec Dévi, Maître Reiki.

Rendez-vous dans le vieux Perpignan, Dévi me reçoit chez elle, dans un très bel appartement avec cachet, comme je les aime !

Je la rencontre pour la première fois (à mon plus grand regret sans son fidèle compagnon Gospel, un chow-chow, un gros nounours vous voyez le genre ?), je suis séduite par son calme et sa douceur. Il se dégage beaucoup de sérénité de Dévi et de son atelier.


Avec Dévi, je mets un pied dans un univers que je connais peu mais qui m'attire de plus en plus : la naturopathie, le Reiki et la beauté holistique. Je crois beaucoup en cette vision de la beauté qui consiste à prendre soin de soin à l'intérieur afin de rayonner à l'exterieur et le sujet me passionne.

Je découvre les rituels de purification, la fabrication des "Smudge sticks" (bâtons de purification) et le bienfait des plantes.

Elle partage avec nous son parcours très riche qui l'a mené jusqu'à la création de sa marque, d'Hana Kana.


Présente-toi.


Dévi - Je suis née et j'ai grandi à Perpignan. J'étudie dans un premiers temps l'Histoire de l'Art à l'université de Perpignan puis je prends une autre direction et intègre une école professionnelle de danse sur Paris où je valide un diplôme de danseuse interprète à l'institut Rick Odums.

J'avais malgré tout un doute sur ma carrière professionnelle dans ce milieu alors je change de cap et intègre la chambre syndicale de la haute couture parisienne et débute ma carrière pour la Maison Christian Dior en tant que rédactrice beauté pour un magazine. C'est à la fermeture du magazine, après une année à me recentrer et un retour aux sources à Perpignan que né ma marque.


Parle-moi d'Hana Kana, de tes produits.


Dévi - Je fabrique des bâtons de purification à partir de plantes médicinales que je récolte autour de Perpignan. Je confectionne aussi mes propres produits de beauté et bien être holistiques : de l'hydrolat d'immortelle du Conflent, des steams (mélanges pour faire des saunas faciaux ou des lotions), et également un mélange de plantes médicinales que j’ai appelé "Yin yang power". Il est conçu à partir d’une synergie de plantes médicinales qui ont un effet anti-dépresseur par les plantes car il calme les pensées parasitaires, les angoisses, accompagne le sommeil, et aide à la digestion. Il rééquilibre le moral pour être au top le matin !


Comment fabriques-tu tes bâtons de fumigation ?


Dévi - Tout commence par la récolte. Je parcours la région et en fonction de la saison et de ce que la nature offre, je crée des synergies de plantes pour orienter l’intention principale du bâton. 

Je tisse ensuite chaque bouquet avec un fil organique (en coton, lin ou chanvre). 

Le tissage est un principe d’aller-retour : de la base, vers le bout et on refait la même chose. 

Il faut en même temps serrer et torsader légèrement les plantes pour qu’elles se tiennent bien. 

Et pour que ce soit plus esthétique je mets toujours la partie florale sur l’extérieur. C’est toujours beau d’avoir un bâton orné de pétales de rose.

Une fois fini, je l’énergise par le Reiki et si nécessaire et je l’orne (avec un galet, un coquillage ou pierre). 


Dis-moi en plus, comment les utilise-t-on et quels sont les bienfaits ?


Dévi - Les bâtons permettent d’effectuer des rituels en fonction des intentions (objectifs, mantras) que l'on a : purifier son habitat, procéder à des rituels personnels et spirituels afin de travailler sur différents aspects de sa vie : se recentrer, se libérer, lâcher prise, se calmer, faire des rituels sur son féminin sacré, rituel lunaire...la liste est longue !

On peux également réaliser des rituels de purification d’objets, ou d’appropriation. La fumigation pour nettoyer une pierre semi-précieuse est la plus fréquente. La pierre va se dégager de ses mauvaises énergies, deviendra plus lumineuse et donc prête à être utilisée.

Ce processus peut s’adapter à tous les objets. Le rituel consiste à exprimer une intention, à allumer son bâton et à le faire circuler dans les pièces, autour de soi, ou autour de l’objet (je détaille toutes les étapes des rituels sur mon compte Instagram et envisage de faire des live pour guider les utilisateurs).


Quand et comment t'es-tu lancée ?


Dévi - Je me suis lancée pendant le confinement. À vrai dire, je n'étais pas spécialement partie pour intégrer les bâtons de fumigation à ma marque, mais j'en ai fabriqué et posté sur les réseaux. On m'en a de suite demandé, alors par facilité j'ai mis ce que je fabriquais sur Etsy et ça à démarré comme ça !


Quelle est la place d’Instagram dans ton activité, ta notoriété?


Dévi - Instagram à une place primordiale pour moi, j'y partage tout un univers holistique lié aux produits. Je partage également mon expérience et ce que je vis au quotidien, surtout par rapport à la santé et au bien être ( @devibthiounn ).

Il y a une grande part "d'éducation" autour des rituels que je partage exclusivement sur les réseaux. Je pense que de pouvoir identifier quelqu'un à une marque est un atout lorsqu'on propose des produits comme les miens.

Je suis là pour mes clientes, autant qu'elles me soutiennent. Pour celles qui sont sur place, dans la région de Perpignan, je propose aussi des soins de rééquilibrage énergétique par le Reiki.


Tu es également Maître Reiki, en quoi consiste cette activité ?


Dévi - Le Reiki est une méthode de soins d’origine japonaise fondé par Mikao Usui. 

Il soigne par l’énergie et les appositions de mains organisées en fonction des chakras, agit au niveau physique, mental, spirituel et émotionnel.

Le Reiki accélère également le processus de guérison, renforce la vitalité et libère les blocages énergétiques. Il favorise notamment la détente, paix et sérénité. 

Il se transmet comme un art martial, par un maître. Il initie la personne à pouvoir prodiguer des soins en « activant » ses canaux énergétiques. 

Cela s’est fait sur plusieurs années, car la puissance s’installe avec le temps. J’ai rencontré ma maître Julia Wolf lors de son passage sur Paris et j’ai senti une affinité et un bien être évident chez moi. Depuis je propose des soins à domicile. Je lie les séances à la lithotherapie (guérison par les pierres) pour intensifier le travail sur certains personnes.


Je suis curieuse... envisages-tu de proposer davantage de produits autour de la naturopathie et du Reiki ?

Dévi - Lors de lancement de ma ligne officielle fin septembre/début octobre, je vais proposer une gamme plus complète : des sérums de macérations végétales et cannabidiol avec infusion de pierres semi-précieuses et fleurs, des huiles corporelles, des accessoires de rituels comme des gua sha et mushrooms (ce sont des outils de massage du visage), des masques en pierres semi précieuses et des bols pour des rituels beauté ou de fumigation. Ce sera l’occasion de découvrir une gamme holistique complète !


Qu’est-ce qui t’inspire ?


L'Art, et les différentes cultures et rituels d'Asie. Ma mère est cambodgienne, et c'est une culture dont je m'inspire énormément ainsi que tout ce qui touche à la beauté venue de l'Orient.

Je suis aussi passionnée par les plantes et leurs pouvoirs, c'est la nature elle-même qui est souvent ma première source d'inspiration.


C’est comment, vivre de sa passion ?


Dévi - Je me sens vraiment épanouie. Je suis passée par différentes phases : en poste, Pôle emploi et RS car je ne trouvais rien de convenable, ni qui me convenait.

Depuis que je me suis lancée dans l'entrepreunariat, je me sens vraiment en adéquation avec moi-même.

Qu’est-ce qui est le plus gratifiant pour toi ?


Dévi - Voir mes idées prendre forme, mes rêves se réaliser, avoir un projet viable pour moi. Mais aussi de me rendre compte que ce qui me parle d'un point vue personnel, fait également écho à toute une communauté.

Je trouve cela très gratifiant de proposer et de mettre en avant les richesses de ma région "le sud de la France", de manière différente. 

Une anecdote à nous faire partager ?


Dévi - Je fais tout accompagnée d'un gros chowchow qui s'appelle Gospel, il est présent même lors des séances de reiki, dès que la séance démarre ça l'endort... au point de parfois ronfler !


Si tu devais donner un conseil à tous ceux/celles qui veulent se lancer, ce serait quoi?


De vraiment s'écouter et surmonter ses petites peurs.

Je suis seule dans mon projet mais j'ai été très bien accompagné dans la création d'entreprise.

J'ai été conseillée depuis ma petite idée jusqu'à la finalisation de mon modèle financier, à la création d'une plateforme de crowfounding ou encore dans ma recherche d'éventuels associés et partenaires régionaux. C'est un secteur bien encadré. Je vous conseille de vous renseigner auprès de la BGE (réseau d'entreprise "ensemBle pour aGir et Entreprendre"), de France Active, de l'emploi store de Pôle Emploi, ou encore auprès de la CCI...cela vous aidera à concrétiser vos projets.

J'espère que cette rencontre vous a plu. Je vous dis à très bientôt pour un nouveau portrait de ceux qui font le beau.

0 commentaire